le valon de chanelette cache bien des surprises, dont la source du tignot.

sauf erreur de ma part, elle n'est pas répertorié par Michel Garnier  dans son ouvrage "souterrains et captages traditionnels, connaitre le mont d'or lyonnais".

de débit aléatoire, en ce début du mois de mars, elle est plutot abondante.

DSCN9772

DSCN9774

DSCN9775

après quelques mètres de cheminement à l'air libre, elle est canalisée:

DSCN9776

DSCN9778

pour ressurgir une quarantaine de metrès plus bas.

DSCN9788