Moins connues que les carrières de Saint-Romain ou Couzon-au-Mont-d'or, les carrières de St-Germain présentent de magnifiques fronts de taille de calcaire à gryphées. Toutes situées en terrain privés, deux d'entre-elles ont été remblayées (une complètement, l'autre semble faire l'objet d'un aménagement?), les autres sont envahies par une végétation abondante, elles possèdent tout de même toutes les carractéristiques des carrières des Monts-D'or: tunnel de carrier et caborne!

elles sont situées de part et d'autre du chemin, leur accès était assurré soit par des rampes en roche non exploitée soit par des ouvrages voutés "enjambant" le front de taille.

 

à gauche de ce chemin (en regardant les Monts-d'Or), ancienne rampe d'accès à la carrière

DSCN9823

projet d'aménagement? quoi qu'il en soit, même abondament remblayée, cette carrière reste imposante, et le fait qu'elle soit dégagée de toute végétation permet d'apprécier son ensemble.

DSCN9824

gryphéesDSCN9828DSCN9877

bélemniteDSCN9825

sidériteDSCN9830

 

les fronts de taille se transformant en jardin suspendu dans les carrières embroussaillées

DSCN9880

DSCN9879

DSCN9881

 

caborne, constituée d'imposante "plaques" de calcaire à gryphées, en façade et pour le toit.

DSCN9845

la rampe d'accès des carrières de "droite", vue depuis la fosse

DSCN9849

DSCN9850

 lorsque le front de taille mettait en péril la route traversant les carrières, les carriers consolidaient celle-ci en construisant des voutes à claveaux ou des murs de soutènements en pierres sèches.

DSCN9856

DSCN9834

DSCN9898

 

au plus bas de ces carrières un tunnel assez imposant, long d'une cinquantaine de mètres, la voute s'est éffondrée en son millieu, et il sert aujourd'hui d'écurie aux chevaux paturants dans les près voisins

DSCN9885

DSCN9886

DSCN9891

DSCN9892